Parler de ses romans
sur les réseaux sociaux

 
Elodye H. Fredwell

Les réseaux sociaux, et la communication en général, c’est comme un grand espace de jeu dont on ne trouve pas l’entrée. Nous savons qu’il y a d’immenses possibilités pour se mettre en avant et mettre en avant notre travail, mais nous ne savons pas toujours comment les utiliser concrètement. Dans ce webzine qui aborde la question de la légitimité, il me semblait essentiel de faire un point com’ : à quel moment un.e auteur.ice se sent assez légitime pour parler de ce qu’iel produit ? Aujourd’hui, on met une claque au syndrome de l’imposteur pour pouvoir parler de ses romans sur les réseaux sociaux librement et sereinement ! 

Parler de ses romans sur les réseaux sociaux : cibler le lectorat

Avant de penser ses posts, il est important de penser à sa cible. Parler de ses romans sur les réseaux sociaux, c’est avant tout pour pouvoir les vendre, même s’ils ne sont pas encore publiés. Peu importe le réseau sur lequel vous êtes, vous avez envie de vous montrer pour, qu’à la fin, les internautes achètent vos romans. Et ces internautes, ce sont des lecteurs.

Attirer les lecteur.ices sur vos posts

Sur les réseaux, nous trouvons beaucoup d’auteur.ices qui donnent des conseils d’écriture. Je le fais aussi, ce n’est pas une mauvaise stratégie. Néanmoins, n’avoir QUE cette stratégie va attirer dans vos abonnés que… des auteurs. Alors, oui, les auteur.ices sont aussi lecteur.ices, je suis d’accord. Mais elleux aussi veulent vendre leurs livres. 

 

Pour ma part, j’ai choisi de m’adresser d’abord aux auteur.ices en raison de mon blog. Maintenant, j’essaye d’adopter la double cible et de mettre aussi mes romans en avant. Car, mon but, c’est de faire connaître mes œuvres au plus grand nombre. 

Créer sa communauté avant la publication

Attirer les lecteur.ices en partageant des informations concrètes sur vos romans, c’est aussi avoir la possibilité de transformer votre audience en communauté. Pour rappel :

  • Audience : un certain nombre de personnes qui suivent ce que vous faites, voit vos posts, commentent de temps en temps ;

  • Communauté : un cercle plus restreint de personnes qui interagissent avec votre contenu et également entre elles. 

Se construire une audience, et une communauté par extension, avant la publication de vos romans va donner plus de poids à leur publication. En maison d’édition ou en auto-édition, nous sommes toujours plus tentés par des romans qui ont déjà une vie avant leur publication, car nous avons la sensation d’avoir suivi son cheminement. N’ayez jamais peur de vous faire connaître auprès de votre public !

Parler de ses romans sur les réseaux sociaux : exploiter son univers

C’est bien gentil tout ça, mais de quoi parlons-nous quand on souhaite vendre ses livres, surtout s’ils ne sont pas encore parus ? Avant de vous donner quelques idées de posts à créer autour de votre histoire, je vais vous donner quelques pistes à explorer en amont.

 

Votre roman n’est pas né tout seul. Même s’il est apparu dans votre esprit un peu par hasard, il doit sa naissance à une multitude de facteurs : vos dernières lectures, des films ou séries que vous venez de voir, votre situation personnelle ou professionnelle, une image sur Pinterest ou une phrase sur Instagram… Bref, il y a certains éléments qui vous inspirent l’histoire que vous êtes en train d’écrire. Et si vous vous en serviez pour nourrir votre communication ?

 

Selon moi, parler de ses romans sur les réseaux sociaux passe aussi par la case de l’exploitation de votre univers. Peut-être que vous vous dites que ça ne va intéresser personne, mais détrompez-vous. Tous ces éléments d’inspiration, qui font ce que vous êtes en tant qu’auteur.ice, vont permettre à votre audience de s’identifier à vous. Vous ne serez plus une simple personne qui cherche à vendre ses livres sur Internet, vous serez aussi cette personne qui voudra partager un petit bout de quotidien avec les autres. 

 

Cela ne signifie pas montrer votre visage si vous n’en avez pas l’envie. Même si c’est souvent conseillé, ce n’est pas obligatoire pour commencer à se construire une audience, voire une communauté. Faites ce qui vous plaît avant tout : trouvez du plaisir dans ce que vous partagez et ça se ressentira !

 

Quelques idées de posts autour d’un roman

Passons désormais au clou de cet article : les idées de posts ! Et oui, je n’allais pas vous laisser simplement avec des conseils un peu abstraits pour parler de vos romans sur les réseaux sociaux !

 

  • La présentation classique

Post très classique que l’on voit partout, mais qui est un peu inévitable. La présentation de l’histoire, c’est un peu le pitch qui donnera envie aux abonnés d’en savoir plus sur ce que vous écrivez. Par obligé de partager le résumé d’emblée : racontez, succinctement, de quoi parle votre roman.

 

  • Ces points communs que j’ai avec mes personnages

Je trouve que les fiches personnages, sur les réseaux, ce n’est pas toujours évident à réaliser. Soit, on en dit trop soit, pas assez. De plus, ce n’est pas toujours très original. Pour palier ceci, je vous propose de décrire les points communs entre vous et vos personnages. Un trait de caractère, une spécificité physique, des émotions communes, un trouble ou une maladie… Les internautes s’identifieront plus facilement à vous, mais aussi aux personnages. Vous faites d’une pierre, deux coups !

 

  • Les extraits

Grand classique aussi, ils sont cependant une bonne méthode pour amener le lecteur à en savoir plus sur l’histoire, sur votre style et sur ce qu’il pourrait trouver dans votre roman. C’est un post facile à créer et qui a un fort potentiel ! 

 

  • Les raisons d’acheter mon livre

Vous pouvez trouver cela un peu égocentrique, mais c’est un post qui fonctionne ! Donner quelques raisons d’acheter le roman peut convaincre un lecteur efficacement. Pour cela, donnez des infos percutantes : “si vous avez aimé Le Seigneur des Anneaux, vous aimerez ce roman” ou “il y a des dragons” ou “il y a du enemies to lovers”... Bref, trouvez les points forts de votre histoire et mettez-les en avant !

 

  • Un quiz : quel personnage de mon roman es-tu ?

C’est un type de post que j’aime particulièrement. Il permet d’amener les internautes à interagir directement avec votre publication tout en présentant les personnages. Encore une fois, c’est un post avec un objectif deux-en-un ! Il ne vous reste plus qu’à trouver les bonnes questions. 

 

  • Playlist du roman

Si vous avez l’habitude d’écrire en musique, rien ne vous empêche de partager quelques titres phares qui vous inspirent pour écrire. Cela permet de donner une nouvelle dimension à votre processus de création et à votre récit. De plus, cela créera une ambiance spécifique propice pour le lectorat : il saura ainsi si c’est le genre d’ambiance qu’il aime, ou non. 

 

  • La révélation de la couverture

Un grand moment dans le processus de publication d’un roman : la couverture. C’est aussi intense pour vous que pour votre audience. Elle aura enfin une image nette à mettre sur cette histoire dont vous parlez depuis quelques posts. C’est l’identité de votre roman alors, n’hésitez surtout pas à la mettre en avant (et de la teaser un peu avant pour faire monter le suspense) !

 

Il y aurait encore plein d’idées à exploiter pour parler de son roman sur les réseaux sociaux, mais je vous laisse creuser ! Votre seule limite est votre imagination. J’espère que cet article vous donnera l’envie de partager autour de vos récits avec les autres. 


Elodye H. Fredwell