Pierre Pevel, entre les Dragons et Paris

 

ERICA GALYON

Qui est Pierre Pevel ?

 

Je vais essayer de faire court, car je ne suis pas sûre que sa date de naissance vous intéresse réellement. Si vous tenez vraiment à le savoir, il est né en 1968, content.e.s ? C’est surtout un écrivain. Un excellent écrivain, principalement de fantasy, d’aventures fantastiques, mais aussi de science-fiction. On peut dire qu’il a écrit toute sa vie, lui qui a fait des études de lettres à Nancy, là où il réside actuellement (c’est-à-dire à moins d’une heure de chez moi hihiiii !) Il a également été journaliste et scénariste. Sa vie de fils de militaire l’a fait beaucoup voyager et il est évident que sa découverte du monde a été une grande source d’inspiration.

3 anecdotes à savoir sur Pierre Pevel :

  1. Il a écrit de la science-fiction sous le pseudonyme de Pierre Jacq.

  2. Il a reçu le Grand Prix de l’Imaginaire en 2002, grâce à sa trilogie Ombres de Wielstadt, le prix Imaginales des Lycées en 2005 et le David Gemmell Morningstar Award en 2010, pour les Lames du Cardinal.

  3. Les Lames du Cardinal ont été traduites et publiées dans plus de 15 pays.

L’Univers de Pierre Pevel

 

Les œuvres de Pierre Pevel sont parfois catégorisées comme des uchronies de fantasy, ou presque. Pourquoi ? Car il invente, il crée des univers, avec leurs propres règles, magies et créatures, mais qui s’inscrivent dans notre monde réel, à des époques existantes. C’est un peu du fantastique, c’est un peu de la fantasy et c’est un peu de l’historique.

 

Si l’on analyse un peu ses histoires, plusieurs thématiques reviennent souvent : 

  • Paris ;

  • Des personnages politiques et/ou historiques ;

  • Les dragons.

 

Si vous aimez ce genre d’éléments, alors foncez !

 

Pourquoi on l’aime ?

Ses personnages uniques

 

Le premier roman que j’ai lu de lui, c’était le tome 1 du Paris des Merveilles : les enchantements d’Ambremer. J’étais en vacances, au bord de la piscine, et je n’ai pas levé le nez avant d’avoir fini le bouquin. J’ai été totalement happée par l’univers, mais surtout, je ne voulais plus quitter ses personnages. Depuis, chaque fois que j’ai ouvert un de ses romans, je m’y suis attachée un peu plus encore que la fois précédente. Il a cette capacité de créer des personnages uniques en leur genre, à la fois excentriques et si réalistes, qu’on s’attend à tout moment à les croiser dans la rue. Ces personnages deviennent vite nos amis et il est difficile de s’en séparer. On vit, pleure, rit et retient notre souffle en même temps qu’eux. Ce sont pourtant des protagonistes adultes, dans des aventures parfois ciblées pour les jeunes, mais ça ne change rien. Et c’est ça qui est si époustouflant !

Les détails historiques

 

De toute ma vie, je n’ai jamais lu des œuvres aussi détaillées sur le plan historique. Non seulement, il maîtrise à la perfection le langage de chaque époque à laquelle les histoires se déroulent, les coutumes, les styles de vie, les comportements… Mais encore et surtout, il est extrêmement précis en ce qui concerne les lieux, allant dans le détail des rues existantes à ces époques, décrivant les dédales, les virages, les monuments et même certaines boutiques. En lisant ses livres, on ne peut que croire avoir remonter le temps et l’impression de voir en direct ce qu’il écrit. Il connaît Paris sur le bout des doigts, jusqu’au plus petit caillou et ce, quelle que soit l’année. C’est comme s’il y avait vécu, à toutes les époques. Ce souci du détail demande énormément de recherches et de minutie et vous le savez sans doute si vous aussi, vous écrivez. Il a probablement étudié tous les plans possibles, lu toute la documentation, arpenté chaque rue de la ville. Pour moi, il est clair que c’est un génie de la recherche, en plus d’être un maître des mots. J’en fais trop, à votre avis ? Lisez ses bouquins et vous serez sans doute d’accord avec moi.

Sa relation avec son public

 

Revenons en début d’année 2017. Deux années après la sortie du dernier tome de la trilogie, Pierre Pevel n’en a pas fini avec le Paris des Merveilles. Seulement, il ne veut pas se lancer dans un nouvel opus ; quand c’est fini, c’est fini. Désireux de faire partager son univers avec ses fans et les jeunes auteur.e.s, il décide de lancer un appel à texte sur son compte Facebook. L’objectif ? Publier une anthologie de nouvelles qui se déroulent dans le Paris des Merveilles. Quatre textes seront retenus, auxquels s’ajouteront deux de ses créations. Et en 2019, nous sommes tout excité.e.s de découvrir Contes et récits du Paris des merveilles, qui reçoit un très bon accueil. Je l’ai lu et je l’ai beaucoup aimé. On ne va pas se mentir, ce sont ses histoires à lui, les meilleures, mais honnêtement, les autres se sont très bien débrouillé.e.s.

Début 2020. Je sais que tout le monde se souvient de cette période, parce que franchement ce n’était pas la joie. Fort du succès qu’a rencontré son premier recueil de nouvelles, Pierre Pevel décide de ne pas en rester là. Il sait que nous sommes tous et toutes coincé.e.s à la maison et il nous offre un cadeau : une nouvelle chance de participer à son projet. Le thème : enquêteurs et malfaiteurs du Paris des Merveilles. Encore une fois, l’histoire devra se dérouler dans cet univers et à cette époque. Vous vous en doutez bien, j’ai tenté ma chance. Spoiler alert : je n’ai pas été retenue (mais j’étais à deux doigts ! Non, je n’essaye pas de me rassurer !). L’ouvrage devrait sortir courant de cette année, restez connecté.e.s !

Ce qu’il faut retenir de cette expérience, c’est que Pierre Pevel continue de faire vivre son histoire, son univers, ses personnages. Il les aime profondément et nous aussi. Mais ce que j’ai découvert également, c’est qu’il tient à sa relation avec son public. Lorsqu’il m’a annoncé que mon texte n’avait malheureusement pas été sélectionné, j’étais déçue bien sûr, et je le lui ai dit, en lui souhaitant beaucoup de réussite avec ce projet, que j’avais hâte de lire. Et vous savez quoi ? Il m’a répondu. J’en ai les larmes aux yeux rien que de repenser à ce moment. Cela vous paraîtra peut-être un peu idiot, mais quand on admire quelqu’un, rien n’est plus beau que de ne pas être invisible. Il a pris de son temps pour rédiger une réponse personnalisée, réconfortante et, je veux le croire, sincère. Ce qui m’a encore plus étonnée, c’est qu’il a terminé son mail par une question. Et la correspondance a commencé. Évidemment, elle n’a pas duré très longtemps, mais peu importe finalement. J’ai su à ce moment-là que Pierre Pevel n’était pas qu’un auteur talentueux, mais aussi un homme humble et généreux.

Ses œuvres que je vous recommande

Le Paris des Merveilles

 

L’histoire se déroule au début du 20e siècle. On découvre le Paris de la Belle-Époque, dans toute sa splendeur, avec ce qui faisait la singularité de cette période. Sauf que la magie y est omniprésente, avec ce qu’elle a de merveilleux et de sombre. En tant que mage puissant de la loge Cyan, Louis Denizart Hippolyte Griffont vend ses services pour résoudre des problèmes d’ordre surnaturel, toujours flanqué de la belle Isabel de Saint Gil, espionne et voleuse, et de ses compagnons.

Que ce soit la trilogie de romans, les recueils de nouvelles ou la BD sur les Artilleuses, je ne peux que vous recommander à 100% cet univers. Adultes, adolescents, enfants, peu importe car la plume de Pierre Pevel touchera tous les âges et tous les genres.

Les Lames du Cardinal

 

C’est ma trilogie « coup de cœur ». Je l’aime d’amour et malgré le temps qui passe, j’y pense encore régulièrement. La narration se déroule au 17e siècle, à Paris, alors sous le contrôle du Cardinal de Richelieu. Le royaume est en conflit avec la Lorraine (coucou la #TeamLorrains) et l’Espagne et une caste de Dragons menace de dominer la France. Le Cardinal a donc besoin d’une équipe surentrainée pour gérer les situations… délicates. Si, au départ, j’ai eu peur que le récit soit barbant, il n’en est rien. Les aventures sont vraiment palpitantes, entre les coups fourrés, les rebondissements, les traîtres et les situations périlleuses, on n’a pas le temps de s’ennuyer une seule seconde. Et cette compagnie de Lames est tout ce qui a de plus attachante. Un roman de cape et d’épée comme on n’en fait pas assez.

 

Alors, si vous connaissez Pierre Pevel et son univers, êtes-vous d’accord avec moi ? Pour celles et ceux qui n’ont pas eu la chance de le découvrir encore, avouez que je vous ai vraiment hypé.e.s ?

Erica Galyon
Design du site : ©tiphs-art.com pour Génération Écriture | Mentions légales
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now