Dans le monde de l'écriture, il existe une multitude de types d'écrivains. Mais ceux sur lesquels on s'attarde aujourd'hui sont ceux qui sont concentrés sur une seule histoire à la fois, si on peut dire, opposés à ceux qui ne le sont pas ! On pourrait alors se poser la question suivante : vaut-il mieux écrire une ou plusieurs histoires à la fois ? Néanmoins, cela dépend totalement de votre façon de faire donc, dans cet article, je présenterai les deux facettes pour vous aider à vous orienter vers une méthode ou une autre.

       

Elodye H. Fredwell
 
Cliquez sur le pseudo
pour consulter le blog
de l'auteur de cet article


     

Cet auteur a aussi rédigé
CEUX QUI NE SE CONCENTRENT QUE SUR UNE HISTOIRE À LA FOIS

 

De nombreux auteurs préfèrent finir un projet avant d'en commencer un autre, soit car ils ne peuvent pas en écrire plusieurs à la fois, soit par peur de s'éparpiller. Mais quels sont les avantages et les inconvénients de cette méthode ?

1. Une concentration efficace ! Lorsque nous sommes absorbés dans un seul univers à la fois, nous lui consacrons plus de temps et, donc, nous allons sans cesse vouloir l'améliorer. Tout se fait d'une traite : l'écriture, puis la relecture et, enfin, la réécriture, sans que cela ne soit interrompu par d'autres projets. Aucune raison de s'éparpiller et de remettre au lendemain nos corrections, donc !

 

2. La lassitude ! Un roman, ça s'écrit rarement en un seul mois. On peut en rédiger une grosse partie pendant un court laps de temps, mais il faut aussi prendre en compte la relecture et la réécriture derrière. Et lorsqu'on est six mois, voire un an, sur un seul projet, sans en sortir, on peut finir par se lasser, voire se dégoûter de notre propre histoire et on a hâte de passer à autre chose.

 

3. Des projets plus courts ! Comme abordé dans le premier point, comme nous ne nous consacrons qu'à un seul projet, il va avoir une durée de vie moins longue que si nous en avions plusieurs à la fois. Comme on ne s'éparpille pas et qu'on bosse toujours sur un seul roman, sa production est plus courte et, donc, son temps avant d'être terminé, réduit.

 

4. Allez jusqu'au bout du projet ! Quand on écrit plusieurs projets à la fois, il y a un risque pour qu'ils n'aboutissent pas tous. Alors que lorsqu'on se lance dans un seul à la fois, il y a plus de chances qu'ils se terminent un jour car nous nous laissons pas distraire par nos nouvelles idées de romans.

CEUX QUI ONT BESOIN D’ÉCRIRE PLUSIEURS HISTOIRES EN MÊME TEMPS

 

Ma plus grande peur, en tant que jeune auteur, c'est, d'un jour, ne plus avoir de temps pour écrire. Cependant, contrairement à ce que l'on pourrait penser, cela n'est pas un frein à mon besoin de commencer divers projets en même temps. Mais qu'est-ce que ça m'apporte et quelles sont les contraintes à cela ?

 

1. Pas moyen de m'ennuyer ! Tout auteur connaît le phénomène de la page blanche, lorsqu'on n’arrive pas à aligner deux mots parce que l'inspiration nous quitte ou que notre histoire ne nous plaît pas sur le moment. Avec plusieurs histoires, cela arrive rarement. Personnellement, j'ai mes phases : je peux passer des mois sur un roman, pour finir par le laisser de côté pour un autre. Je ne tombe jamais en panne parce que je m'efforce d'entretenir toujours de nouvelles idées de scènes pour mes romans.

 

2. On s'emmêle les pinceaux ! Il est vrai que lorsqu'on a plusieurs histoires en même temps, on peut mélanger quelques éléments, comme des détails chez des personnages ou, quand les univers sont proches, des scènes entières – ce qui ne m'arrive jamais, à vrai dire. Cela peut être un vrai frein car on ne se rappelle plus dans quelle histoire on est projetés, et donc on peut vite se décourager à cause des incohérences. Pour y remédier, j'utilise des plans et des fiches personnages, plus ou moins détaillés, afin d'être sûre de ne pas mélanger les caractères de mes personnages (ce qui m'arrive le plus).

3. S'exprimer sans limites ! J'ai souvent envie, voire besoin, d'écrire, et je sais qu'avoir plusieurs projets me permet de m'évader encore plus qu'avec un seul. Je ne suis pas limitée qu'à un seul univers et je peux exprimer des pensées, des opinions ou des sentiments à travers pleins de personnages différents, ce qui m'aide à me sentir mieux au quotidien.

 

4. Ne pas rester dans un seul thème ! Pour certains, c'est un vrai problème d'avoir plein de thèmes différents à aborder car cela favorise l'enchevêtrement d'idées. Néanmoins, avoir plusieurs projets agrandit notre possibilité d'aborder des thèmes différents. Si vous avez envie de parler de pleins de choses dans votre roman, c'est moins évident car cela fait beaucoup d'informations, alors que si c'est éparpillé dans plusieurs projets, cela sera plus agréable pour vos lecteurs et vous serez plus satisfait des messages que vous aurez voulu faire passer.

Il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises méthodes, le principal c'est d'avoir celle qui vous convient le mieux. Pour ma part, je suis incapable de me concentrer sur un seul projet à la fois, mais j'ignore si un de mes romans verra un jour le bout du tunnel. Néanmoins, je connais des jeunes auteurs pour qui c'est totalement l'inverse et qui ne se voient pas s'engager dans plein d'histoires à la fois. Écrire est une passion qu'il faut entretenir, et à partir du moment où on trouve sa bonne méthode, alors, cela devient plus facile de l'organiser.

écrire une ou

plusieurs histoires ?

par Elodye H Fredwell

Design du site : ©tiphs-art.com pour Génération Écriture | Mentions légales
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now