Si tu aimes écrire, dessiner ou tout simplement la papeterie… Si tu collectionnes les stylos-bille, les crayons et feutres en tout genre…

Si tu vas aux toilettes et que les rouleaux de papier toilette s'entassent, parce que la flemme repousse toujours au lendemain le jour où tu descendras tes cartons au tri sélectif (go green !)…

 

Eh bien, c'est ton jour de chance car j'ai la solution pour toi :

Fabriquer un pot à crayons en rouleau de papier toilette

(et en plus, je te propose deux modèles, veinard.e !)

Tuto : Porte-Crayon

                               Par Ascelle

Modèle n°1 : Gérard et Bernard les renards adoptent Nestor le petit castor.
Le matériel

- un carton de type vieux calendrier pour protéger ton espace de travail (au hasard, une table) ;

- du papier cartonné de couleur (ici : orange, marron, blanc et rouge) ;

- le modèle des personnages (que tu retrouves ICI ;

- du papier-calque si besoin ;

- une règle ;

- une paire de ciseaux et/ou un cutter ;

- de la colle et du scotch (au cas où) ;

- un crayon noir, un crayon à papier et une gomme.

Et OF COURSE :

- Trois rouleaux de papier toilette.

Étape 1 : Les visages et les queues

 

Avec le papier calque et à partir du modèle, recopie la forme des différentes parties.

Pour les renards, recopie bien tout le visage sur le papier orange pour pouvoir y coller plus facilement la partie blanche (avec le museau que tu colories en noir) (de même concernant Nestor).
(je me suis fait avoir aux premiers essais de bricolage…)

Étape 2 : Les corps

 

Concernant Nestor, j'ai décidé de le faire plus petit que ses deux papas avec une hauteur de rouleau de 6 cm.

 

Pour recouvrir les corps de papier cartonné, il faut couper des morceaux de 14 cm sur hauteur du PQ :

Ainsi pour les renards, j'ai coupé des bandes de 14 x 10 cm que j'ai collées, puis sécurisées au scotch et que j'ai ensuite redécoupées aux ciseaux (un rouleau de papier toilette fait en général 9,5 cm de hauteur) (ça t'impressionne, n'est-ce pas?).

Pour Nestor, c'est du 14 x 6,5 cm pour assurer une marge.

Une fois les figurines assemblées, à toi de créer le support de ton choix (n'hésite pas à faire plusieurs couches pour un support plus solide) et d'y coller tes figurines.

 

Et voilà, tu as un beau porte-crayons familial !

Ne sont-ils pas mignons ?

Modèle n°2 : Le PQ-Paillettes
Le matériel

- (toujours) un carton de type vieux calendrier pour protéger ton espace de travail ;

- du papier de couleur, à motif (ou du papier journal, ça peut donner un effet pas dégueu), tout comme tu le veux ;

- une règle ;

- une paire de ciseaux et/ou un cutter ;

- de la colle et du scotch (au cas où) ;

- un crayon à papier et une gomme ;

- des PAILLETTES et un réceptacle avec une cuillère pour saupoudrer et pas en mettre partout.

Étape 2 : Les PAILLETTES

 

Là, c'est le freestyle de ton imagination. Un peu de colle et tu saupoudres. Un peu de colle et tu saupoudres.

 

Bon, moi, j'ai la main qui tremble quand je fais des activités manuelles, alors le rendu est pas très beau… mais ça BRILLE !

 

Puis tu laisses sécher. Longtemps.

Étape 1 : Le papier

 

Découper des bandes de 14 cm sur la hauteur du rouleau avec une marge. Ici, j'ai fait quatre bandes de 14 x 10 cm, et pour pas gaspiller, j'ai fait moitié-moitié sur le cinquième rouleau.

Coller, avec du scotch si besoin.

Une fois les rouleaux secs, à toi de créer le support de ton choix (là encore, plusieurs couches sont conseillées) et d'y coller tes rouleaux.

 

Et voilà !

Bon par contre, tu vas avoir des paillettes sur toi et chez toi pour à peu près… l'éternité.

Ascelle
Sources
Cet auteur a aussi rédigé
Design du site : ©tiphs-art.com pour Génération Écriture | Mentions légales
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now