L'édition pour les jeunes auteurs

Paris, 27 décembre 2010

 

Des incertitudes pesaient encore jusqu'au dernier moment... Cette table ronde, la première organisée sous la bannière de Génération Écriture, marquera le début d'une longue aventure ancrée sur des actions réelles. Les coeurs battent. Autant ceux des organisateurs (Ielenna, Kitsune, Kamui et Zan), que ceux des futurs participants. C'est au café Colombus du Luxembourg qu'a commencée la grande aventure IRL des jeunes auteurs du net.

 

Arrivés dès le matin, Ielenna et Zan ont inspecté les lieux, rejoints par la suite par Kitsune, fondatrice d'Histoires de Romans, et Kamui (avec deux heures de retard !). La salle qui nous était réservée se trouvait au sous-sol, mais ouverte sur la boutique assez bruyante, avouons-le... Prétextons cette première fois, nous gagerons de trouver mieux à la prochaine intervention !

 

Les tables installées selon notre convenance, les « menus » déterminés, les participants sont arrivés un à un à partir de 13h30, heure prévue du rendez-vous ! Les surprises s'enchaînent ! Tant de rencontres à la fois nouvelles mais aussi révélatrices !

 

Les seize participants sont divers et variés, âgés de quatorze à vingt-six ans (exception faite : la mère d'Eanswide qui nous a fait l'honneur d'assister à notre première table !), venant de tous horizons du net (skyrock, amis, forums etc.) et de la France (Angoulême, Bourg-en-Bresse, Lyon etc.) Une palette de caractères différents qui permit d'animer cette première table ronde Génération Écriture.

 

Le débat a débuté sur des présentations à tour de rôle : prénom, âge, notre rapport avec l'écriture, projets en cours, leurs genres... S'en est suivi un second tour concernant cette fois la vision de chacun sur l'édition. Il en est sorti une idée de partage, mais également une fierté de détenir entre ses mains son oeuvre en version papier. Un rêve ambitionné, quelque part, par chaque auteur.

 

Mais quelles sont les chances pour les jeunes de parvenir à l'édition ? Assez peu, avouons-le... Les adultes ne sont pas prêts à parier sur le premier roman d'un adolescent de quinze ans. Et pourtant ! Cela existe malgré tout ! Comme les éditions Netscripteurs qui se veulent proches des jeunes auteurs, désirant leur donner une chance de réaliser leur rêve de publication. Pour parvenir à éditer, quelque soit son âge, aucun mystère : il faut du travail et de la passion.

 

Le sujet de « l'erreur » a été abordé : ces jeunes désirant éditer à tout prix, négligeant les facettes du plaisir d'écrire, se ridiculisant avec leurs premières publications qui, d'ici quelques années, tomberont dans l'oubli et feront honte à leurs propres auteurs, revenus sur une vision plus mature de cet objectif d'édition. « Tout vient à point à qui sait attendre » comme le dit l'expression !

 

Puis vinrent les différents moyens de parvenir à l'édition, avec leurs avantages et leurs inconvénients : l'auto-édition, l'édition à compte d'auteur (à éviter) et l'édition à compte d'éditeur (le meilleur moyen). Et, en office d'illustrations, Kitsune a fait grâce de quelques uns de ses achats qu'elle a fait circuler, chacun devant deviner par quel moyen d'édition était passé chacune de ces oeuvres par quelques indices (entre autres couverture et typographie) Les réactions sont unanimes : certains travaux, complètement bâclés, valent moins bien que des histoires présentées sur skyrock ; certaines couvertures sont bien trompeuses ; il y a, dans tout type d'édition, des bons et des mauvais livres.

 

Un avis général ? : Une superbe ambiance, un débat intéressant et passionnant. Regrettons simplement la durée du débat en lui-même, trop courte, car bien vite tari ! Cependant, ces trois heures ont fait le bonheur de chacun ! Un franc succès à renouveler !

 

 

Ielenna

Design du site : ©tiphs-art.com pour Génération Écriture | Mentions légales
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now