— Règlement —

 

 

Les statuts de l’association définissent précisément le fonctionnement général et les buts de Génération Écriture. Le présent règlement intérieur a vocation à compléter ces statuts et à clarifier les modes d’action et les « principes » de l’association, auxquels ses membres doivent adhérer.

 

Les membres de l’association Génération Écriture sont en accord avec les valeurs défendues par le collectif Génération Écriture : engager les jeunes auteurs sur des projets divers autour de la littérature visant à leur confier des responsabilités, leur permettre de participer à des événements, concours, tables rondes et conférences qui puissent les aider dans leur passion de l’écriture, défendre les valeurs des jeunes auteurs auprès des maisons d’édition et d’autres organismes professionnels, fructifier leur travail auprès d’un public adulte et plus expérimenté.

 

L’association a pour vocation d’accueillir ceux qui souhaitent prendre part, collaborer, concourir, contribuer, coopérer, participer, s’engager, s’impliquer, s’investir, se joindre à ce projet, sous quelque forme que ce soit. Il est ainsi possible de devenir délibérément membre de cette communauté par des moyens divers et plusieurs statuts de membre ont été prévus afin de permettre différentes manières de s’impliquer.

 

Les conditions de participation des personnes mineures, précisées dans les statuts, sont ici rappelées : le mineur qui adhère à l’association doit avoir reçu une autorisation écrite de ses parents jointe à l'adhésion, il possède le droit de vote à l’assemblée générale et peut, à partir de 18 ans, faire partie du bureau de l’association.

 

 

L’association se compose de plusieurs catégories de membres qui peuvent être des personnes physiques ou morales :

 

   a) Membres actifs : Sont membres actifs ceux qui ont pris l’engagement de verser annuellement une cotisation fixée chaque année par l’assemblée générale.

La cotisation annuelle des membres actifs est de 10€ sur toutes conditions sociales. On peut donner plus si on le souhaite.

La cotisation annuelle des membres actifs en tant que société ou association est de 20€.

 

    b) Membres bienfaiteurs : Sont membres bienfaiteurs les personnes qui versent un droit d’entrée en plus une cotisation annuelle fixée chaque année par l’assemblée générale.

À partir de 200 € (cotisation annuelle + plus droit d’entrée) versés à l’association, un membre est considéré comme membre bienfaiteur. On peut donner plus si on le souhaite.

 

    c) Membres d’honneur : Sont membres d’honneur ceux qui ont rendu des services signalés à l’association ; ils sont dispensés de cotisation. 

La qualification de membre d’honneur fait l’objet d’une décision du bureau et prend en compte l’investissement personnel pour l’année écoulée. Elle est donc prise a posteriori et ne dispense pas de la cotisation la première année d’adhésion.

 

    d) Membres mécènes : Sont membres mécènes ceux qui font une donation importante à l’association.

À partir de 1 000 € de don à l’association, un membre est considéré comme membre mécène.

 

 

En cas de démission, exclusion ou décès du membre au cours de l'année,

la cotisation n'est pas remboursable.

 

 

Le but de l’association est non seulement d’assurer des fonds financiers pour les projets de Génération Écriture, mais également de permettre l’implication des membres qui le souhaitent dans le cadre d’une activité bénévole.

 

« Le bénévole est celui qui s’engage librement pour mener une action non salariée en direction d’autrui, en dehors de son temps professionnel et familial. »

 

Le bénévolat est un acte volontaire qui s'appuie sur des motivations personnelles, un don de temps librement consenti et gratuit. C'est une participation active à l'accomplissement de sa citoyenneté car il favorise l'initiative, la créativité et l'esprit de responsabilité ainsi que l'intégration et la participation sociale.

 

Le bénévole ne perçoit pas de rémunération, mais peut cependant être remboursé des frais induits par son activité (déplacement, achat de matériel…) sur présentation de justificatifs et après accord préalable du président. Il n’est soumis à aucune subordination juridique et ne reçoit pas d’ordre. Il n’a pas d’horaires à respecter, gère lui-même son travail, choisissant les activités dans lesquelles il veut s’investir, tout en respectant le projet associatif. Sa participation est volontaire : il est toujours libre d’y mettre un terme sans procédure ni dédommagement. Le bénévole est en revanche tenu de respecter les statuts et le règlement intérieur de l’association, ainsi que d’éventuelles normes de sécurité.

 

Cumul des statuts de bénévole et de demandeur d’emploi : La situation des demandeurs d’emploi qui exercent par ailleurs une activité bénévole est réglée par l’article L.5425-8 du Code du travail. Selon cet article, « Tout demandeur d’emploi peut exercer une activité bénévole. Cette activité ne peut s’effectuer chez un précédent employeur, ni se substituer à un emploi salarié, et doit rester compatible avec l’obligation de recherche d’emploi. L’exercice d’une activité bénévole n’est pas considéré comme un motif légitime pour écarter l’application des dispositions prévues par l’article L. 5426-2 ».

 

Ainsi, une activité bénévole, exercée sous ces conditions, ne prive pas l’intéressé de ses allocations chômage tant qu’elle reste compatible avec l’obligation de recherche d’emploi, c’est-à-dire qu’elle laisse à l’intéressé un temps suffisant pour effectuer cette recherche, et ne doit pas servir de justification pour refuser un emploi, une formation, ou ne pas répondre aux convocations…

 

 

Cumul des statuts de bénévole et de retraité ou pré-retraité : Les activités bénévoles n’entrent pas dans le champ d’application de la réglementation relative au cumul emploi-retraite. En d’autres termes, la réglementation ne vise, en aucun cas, à limiter les possibilités d’exercice d’une activité bénévole, c’est-à-dire non rémunérée, par les retraités. Les personnes en retraite (ou préretraite) constituent une force vive importante dans le monde associatif, en raison du temps dont elles disposent et de leur expérience professionnelle qui peut être très utile à l’association.

 

 

Cumul des statuts de bénévole et de salarié : Le salarié d’une entreprise peut exercer une activité bénévole au sein d’une association en dehors de son temps de travail salarié dans la mesure où cette activité bénévole n’a pas d’incidence sur son activité salariée (il ne doit par exemple pas utiliser son cadre de travail ni ses équipements pour les besoins de son activité bénévole, ni exercer cette activité pendant les heures de travail ; il ne doit pas faire concurrence à son employeur…). Le Code du travail contient, par ailleurs, des dispositions permettant au salarié de trouver le temps nécessaire pour se former ou pour exercer son activité bénévole: les congés ou autorisations d’absence au bénéfice du bénévole et la formation professionnelle tout au long de la vie (formation continue).

 

 

Déontologie
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les fondatrices de Génération Écriture s’engagent à apporter les éléments nécessaires à l’organisation et à la réalisation des actions des membres de l’association, que ce soit en termes de conseils, d’accompagnement, que de matériel (tracts, affiches…), méthodologie, techniques, ou de connaissances plus larges.

 

En tant que membre de Génération Écriture, vous vous engagez solennellement à garder la confidentialité sur les informations auxquelles vous aurez accès et à ne pas divulguer les documents propres à la structure (webzines transmis à l'avance, fiche de membre, notes des assemblées...) à d’autres structures, quelles qu’elles soient, sauf cas exceptionnels. En cas de doute sur la possibilité de diffuser un document, référez-en à la présidente.

Moyens d'action

 

Parmi les objectifs opérationnels possibles :

en direction de Génération Écriture :

→ Organiser des tables rondes tout au long de l’année dans toute la France,

→ Aiguiller vers ou organiser des concours officiels (pouvant être sponsorisés par une maison d’édition ou un auteur)

→ Participer activement à des salons du livre afin de promouvoir le collectif,

→ Développer le webzine et s’engager à des parutions régulières,

→ Développer le réseau d’auteurs autour du collectif afin de les présenter aux jeunes auteurs au travers d’articles et d’interviews,

→ Apporter un soutien moral et technique aux jeunes auteurs francophones…

 

en direction des adhérents :

→ S’initier au fonctionnement associatif,

→ Favoriser l’échange d’expérience entre les membres, les partenariats avec d’autres associations et organismes littéraires,

→ Permettre une mise en situation et des expériences qui pourront être valorisées dans le cadre d’un parcours personnel et professionnel,

→ En apprendre davantage sur l’écriture et sur le domaine professionnel de la littérature,

→ Prendre en charge un projet dans le cadre de Génération Écriture en solo ou en équipe…

 

 

Les contributions financières permettront notamment la location de salles pour les tables rondes, la participation à des salons ou festivals littéraires et, dans l’éventualité, au tirage des webzines en version papier ou d’anthologies conçues sous la bannière de Génération Écriture.

 

 

Moyens d’action (liste non exhaustive) :

 

  • Présence dans les manifestations : favoriser l’invitation aux salons du livre ou festivals en parlant de Génération Écriture aux organisateurs, libraires associés, etc., faciliter leur participation que ce soit au niveau financier ou d’une aide logistique (hébergement par exemple).

  • Contacts événementiels : permettre à Génération Écriture à trouver des salles disponibles à une location non onéreuse à travers la France afin d’y mener les tables rondes. Se renseigner auprès des mairies, des collectivités, des agences de locations de salles afin de trouver les meilleurs prix et les meilleures correspondances à nos attentes.

  • Développer le réseau de librairies : Dans chaque ville, rencontrer un ou des libraires pour leur présenter les projets de Génération Écriture afin de leur demander l’autorisation d’exposer des affiches ou de leur demander des renseignements quant à l’activité culturelle locale (Ont-ils des auteurs qui dédicacent chez eux ? …) susceptible d’intéresser le collectif dans divers projets (articles dans le webzine, interviews, rencontres…)

  • Développer le réseau d’auteurs : Aller à la rencontre des auteurs, provenant d’un entourage proche, d’un cadre familial ou amical, ou en prenant contact lors d’évènements, de salons, ou bien sur leurs sites internet.

  • Communication sur Internet : participer aux webzines, commenter les projets, suggérer ses idées, créer des liens, ouvrir des débats, favoriser les échanges autour de l’activité littéraire des jeunes.

  • Valoriser l’expérience et les connaissances acquises dans l’association. Valorisation de l’action des membres sur les salons…

 

 

Adhérez et faites adhérer à l'association Génération Écriture !

 

 

 

Design du site : ©tiphs-art.com pour Génération Écriture | Mentions légales
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now