Cookies d'Or : Meilleur rêve,

Le Chemin de l'Epée

Je m'envolais au delà du possible. Je n'étais pas morte, je n'avais pas tout perdu. C'était déjà un point positif. Peut-être m'étais-je égarée au paradis ? Ce qui n'était pas, pour ainsi dire, dans mes projets à court terme.

Une douce lumière me réchauffait la peau alors que je dérivais au grès du vent. Des montagnes s'élevaient autour de moi, tel un spectacle qui ne prendrait jamais fin. Comme si l'impossible était accessible à partir du moment où l'on prenait de la hauteur et du recul sur ce qui nous entourait. J'avais l'impression d'explorer un souvenir vieux de plusieurs siècles.

L'immensité du ciel azur semblait m'appeler et je n'avais aucune envie de lui résister. La liberté m'attendait. Là-bas.

Mais le rêve n'était qu'éphémère et la chute vertigineuse.

Je me réveillais en sursaut.

Design du site : ©tiphs-art.com pour Génération Écriture | Mentions légales
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now