Maderose
 
Cliquez sur le pseudo
pour consulter le blog
de l'auteur de cet article


     

Cet auteur a aussi rédigé
De qui, de quoi ?

Meg Cabot est une auteure américaine très prolifique qui est surtout connue pour la série de romans partiellement adaptés en film : Le Journal d’une princesse. La plupart de ses romans sont destinés à un public adolescent, et plutôt féminin. Cependant, l’une de ses séries relevant du policier est plus adressée à un public de « young adults » : la série Heather Wells Mysteries.

Cette catégorisation est surtout due au fait que le personnage principal, Heather Wells, est plus âgée que les autres protagonistes habituels de Meg Cabot. De ce fait, les actes violents ou sexuels sont plus présents et moins atténués. Malgré tout, l’univers de cette auteure fait que le tout reste très simple et pas cru du tout. Cela reste une lecture vraiment très agréable et pleine d’humour.

Heather Wells est une ancienne pop-star à la Lorie, qui s’est faite virer parce qu’elle voulait écrire elle-même ses chansons – et parce qu’elle commençait à prendre un peu trop de poids. Pour rajouter à cela, son père a été emprisonné pour diverses arnaques, sa mère s’est enfuie avec son manager et tout l’argent gagné par Heather, et son petit ami l’a plaquée pour une fille plus jeune et plus mince.

Heather n’a eu, au final, que peu de chance jusqu’à présent. Alors qu’elle s’approche de la trentaine, elle trouve un travail de directrice adjointe dans une résidence universitaire new-yorkaise. Elle s’y plaît et vit à quelques rues de son lieu de travail dans la grande maison de Cooper, un détective privé beau gosse et viril dont elle est raide dingue amoureuse et qui est aussi le grand frère de son ex. Oui, parce qu’Heather ne fait jamais dans la facilité.

Pour bien compliquer encore plus sa vie déjà mouvementée, Heather semble attirer les crimes. À chacun des cinq tomes, alors que sa vie personnelle et amoureuse connaît des hauts et des bas, Heather se voit confrontée à – au moins – un mort dans sa résidence universitaire. À tel point que celle-ci a été surnommée « Dortoir de la Mort ». Et, bien entendu, comme elle est incapable de laisser faire les professionnels, Heather prend goût aux enquêtes et à leurs mystères.

Et donc ?

La série Heather Wells Mysteries de Meg Cabot représente le genre policier dans sa plus grande simplicité : des meurtres, des enquêtes et des rebondissements qui mènent toujours à une résolution inattendue et surprenante. Cette série est particulière par sa simplicité dans le déroulement de l’intrigue, mais ce qui est vraiment prenant et ce qui fait qu’on lit et relit l’œuvre sans se lasser, c’est le personnage principal.

Heather est une jeune femme à la recherche de son avenir après avoir essuyé plusieurs trahisons et déceptions. Malgré cela, elle reprend du poil de la bête et nargue la vie avec un humour désopilant et une autodérision sans faille.

La jeune détective improvisée est un personnage auquel il est très facile de s’identifier puisqu’elle vit toutes les situations que toute femme connaît un jour. Entre ses déboires amoureux entre son ex et le frère de son ex, un passé tumultueux qui lui revient toujours à la figure et un tour de taille de plus en plus large qu’elle assume malgré les clichés affichés dans tous les magazines, Heather assume sa gourmandise, ses sentiments et son ambition.

En plus d’être un personnage qui vit comme n’importe quelle femme (ou presque), avec les mêmes préoccupations quotidiennes, elle ajoute à cela une vie professionnelle mouvementée, brodée de meurtres, d’enquêtes et d’actions en tout genre. Le lecteur, lui, se retrouve dans les manies d’Heather tout en rêvant de sa vie pleine d’événements plus saugrenus les uns que les autres.

Bien entendu, l’écriture de Meg Cabot aide particulièrement à l’immersion dans l’histoire d’Heather. Son style simple et épuré, et surtout la narration à la première personne, sont une excellente façon de faire entrer le lecteur dans la peau du protagoniste. Évidemment, la plume de Meg Cabot n’est pas appréciée de tous puisqu’elle n’est pas forcément très lyrique ou très complexe.

Cela dit, la simplicité de ce style et l’humour présent à chaque page sont les éléments principaux d’une lecture de divertissement qui fait parfaitement son travail en nous offrant quelques heures en compagnie d’une détective de fortune, amoureuse, déterminée et bien dans son jean taille 46 !

Une préférence pour le genre policier ?

Et vous aimez les héroïnes décalées, bien dans leur peau malgré les clichés qu’on leur renvoie à la figure ? Et les détectives ténébreux et sexy ? La dérision vous fait toujours rire ?

 

Alors les cinq tomes des Heather Wells Mysteries et sa détective aux innombrables aventures sont faits pour vous !

Heather Wells Mysteries

par Maderose

Design du site : ©tiphs-art.com pour Génération Écriture | Mentions légales
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now