Créer la mythologie de son univers

par Morgane

Comment créer sa propre mythologie ? Ouais, j’ai lu beaucoup d’articles et méthodes différentes et jusque-là, aucune ne m’a réellement convaincue, dans la mesure où, pour moi, elles ne posaient pas les bonnes questions de base. Pour beaucoup, elles mélangeaient faits historiques et mythologie.

L’histoire ce sont les faits, la mythologie c’est la façon dont les hommes justifient leur existence sur la Terre et leur permet d’intégrer les normes sociales de base sur lesquelles ils s'appuieront pour légiférer sur leur société.

Une fois partie de ce postulat, j’ai essayé de me poser ce qui me semblait être les bonnes questions. La première étant : pourquoi ai-je besoin de créer ma propre mythologie ?

La première raison qui vous pousse à créer votre propre mythologie : votre histoire se passe dans un monde où la science n’existe pas, votre monde a donc besoin de justifier son existence. Après, il vous reste à définir si vos personnages ont une vie menée et rythmée par la religion (car la mythologie c’est aussi ça). Auquel cas, il vous faut écrire une mythologie complète avec tout son panthéon (Zeus, Thor etc.), ses différents acteurs (Héraclès, Ulysse, Achille, etc.), ses moments de cultes particuliers. Chaque personnage de la mythologie a ses histoires dans la grande histoire. Ils vous faut donc définir lesquelles.

 

Deuxième cas de figure, vos personnages vivent dans un monde où ils ont eu leur propre histoire, mais la mythologie, bien que prégnante, fait partie du passé. En gros, la mythologie est vécue comme à notre époque, mais pour une raison quelconque vous avez besoin de créer une partie d’une mythologie. Et là je vous conseille de vous en tenir à l’histoire dont vous avez besoin sans créer tout le panthéon et le toutim. Cela vous permettra de vous concentrer sur l’anecdote dont vous avez besoin et de ne pas vous perdre en conjectures.

 

Comme vous vous en doutez, c’est surtout la première raison qui va nous intéresser. La première question à se poser, c’est comment le monde que j’ai créé est-il né ? Quelles religions existent dans mon monde ? Quelles sont les grandes lois de mon univers ?

Une fois que vous avez statué sur ce qui fait la vie et la régit dans votre monde, vous pouvez commencer à créer vos premières divinités, objets de légendes et lieux mythiques. Pour vos divinités, demandez-vous si vous voulez vous faire à la gréco-romaine, c’est-à-dire là où même les gonds de portes ont une divinité qui leur est propre (véridique, chez les Romains, c’est Cardea) ou si vous souhaitez fédérer toute la gestion de votre univers entre les mains d’une poignée de dieux.

 

Mon conseil ici est de plutôt vous focaliser sur la deuxième option si c’est la première fois que vous vous lancez dans l’exercice. Je pense que la présence d’une infinité de divinités est très difficile à gérer, et il faut être très organisé. Avec un nombre limité de dieux, vous pouvez raconter les mêmes histoires sans forcément vous perdre.

 

D’ailleurs, parlons de ces fameuses histoires : vous ne pouvez pas créer une divinité sans lui donner sa propre vie. Créer une mythologie revient à créer une histoire correctement construite pour chaque personnage que vous inventez pour la peupler. C’est un travail véritable qui demande autant d’investissement que l’histoire que vous comptiez raconter à la base. En tout cas, si vous voulez faire vivre votre univers dans l’esprit de vos lecteurs.

Pour moi, les dieux sont des personnages qui sont à la fois le meilleur et le pire de ce que peut faire l’humanité, car ils ont créé les hommes à leur image. Vos dieux ne doivent pas forcément être uniquement bons ou bienveillants. Ils peuvent avoir leur propre volonté et intérêt à intervenir dans votre récit ou dans leur propre mythologie.

Prenez par exemple L'Iliade d’Homère : chaque dieu intervient pour son protégé et Poséidon, qui n’est pas un dieu mauvais, devient le principal antagoniste d’Ulysse dans l'Odyssée car Ulysse a aveuglé son fils, le cyclope Polyphème.

Une fois que vous avez pris en compte tout ça, vous pouvez commencer à penser à leur histoire de vie et ce qu’ils représentent pour le commun des mortels. Dans ces histoires, n’hésitez pas à créer des liens entre vos dieux et l’humanité, car s’il n’y jamais eu aucun lien avec les hommes, il n’y a pas de raison que leurs histoires se propagent sur Terre et qu’on leur voue un quelconque culte.

 

Une fois que vous avez créé l’histoire de vos dieux, reprenez les hommes qu’ils ont côtoyés et n’hésitez pas à les rendre extraordinaires, car les dieux côtoient les hommes, mais pas n’importe lesquels. Prenez Achille, Héraclès, ce sont des hommes qui sont admirés aussi bien pour leur force physique que pour leur intelligence. Rendez-les extraordinaires, mais mortels, afin que les hommes puissent s'identifier à eux et les envier, tendre à devenir meilleur pour leur ressembler. Ce sont ces personnes que le commun de mortel cherchera à imiter ou glorifier.

 

Une fois que vous avez vos immortels et vos mortels, n’hésitez pas à leur donner à chacun des armes comme, par exemple, un trident ou une toison d’or, et n’hésitez pas à leur donner des pouvoirs, une histoire. Cela peut vous servir comme quête : par exemple vos personnages courent le pull perdu du dieu de la laine et ça peut devenir le cœur de votre roman. Ou encore ils sont dans une mouise intergalactique et là, ils trouvent un objet mythique qui leur sauve la vie. Ça marche aussi avec les lieux.

 

Le plus important, selon moi, c’est de garder une certaine cohérence avec votre mythologie et votre univers. La mythologie doit être au service de votre histoire et non pas devenir votre histoire. À moins que vous écriviez un préquel mythologique, auquel cas, c’est un peu différent puisque la mythologie devient votre histoire. Dans tous les cas, n’hésitez pas à être précis quand vous créez votre mythologie, mais ne tombez pas dans le piège de noyer votre lectorat dans des détails superflus liés à cette histoire parallèle que vous avez créée. C’est un gros travail que vous faites par souci de cohérence, mais pas forcément pour tout exposer dans votre roman. Si vous tenez absolument à tout raconter, on en revient au fameux préquel.

Morgane
 
Cliquez sur le pseudo
pour consulter le blog
de l'auteur de cet article

Sources
Cet auteur a aussi rédigé
Design du site : ©tiphs-art.com pour Génération Écriture | Mentions légales
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now