Les Aventuriales de Ménétrol

Ménétrol, les 26 et 27 septembre 2015

 

Départ très très (très) matinal pour l'équipe de Génération Écriture participant à cette première édition des Aventuriales de Ménétrol, à deux pas de Clermont-Ferrand. Après cinq heures de route pour Tiphs et deux pour Ielenna, accompagnée de notre membre super-actif Alpha, nous débarquons sur les lieux du crime à 10h tout pile, pour l'ouverture.

     L'ambiance est bonne, l'équipe du salon très sympa (MERCI pour les cafés !) et c'est avec plaisir que l'on retrouve les collègues habituels de ce genre de salon, tels que les éditions du Chat Noir ou encore Etherval. Et, surprise ! Parmi les exposants, Liane Silwen, auteure talentueuse qui avait participé à notre vente aux enchères de mai dernier. Les conversations s'engagent en attendant un public un peu long à arriver. Nous sommes très vite rejoints par Laure, membre de l'association depuis la première heure, et c'est vers 15h que le salon s'anime enfin et que les allées se remplissent.

     Il faut bien avouer que faire des salons, lorsqu'on est une association qui présente des projets virtuels sans vendre de livres (ou de magazines), c'est un peu du quitte ou double : soit les gens prennent le temps de se pencher sur notre descriptif et nos projets, soit ils viennent d'abord pour chercher des livres et glissent sur nous avec un sourire poli. Pour les Aventuriales, c'est la deuxième option qui prime. Parce que première édition, parce que premier événement du genre dans ce coin de France, les gens viennent plus par curiosité que dans un désir de rencontre avec des auteurs ou des exposants particuliers, d'immersion dans le milieu littéraire.

     C'est, du moins, notre ressenti, et on ne doute pas que ce n'est qu'une question de temps avant que le salon explose les compteurs et attire son public cible : d'un point de vue visiteur, ce festival était clairement une réussite. Les sujets des conférences et tables rondes étaient on ne peut plus intéressants, les animations originales (coup de cœur perso pour l'apprentissage des techniques de combat Jedi), les exposants nombreux et offrant un large éventail de produits, et l'organisation bien menée et sympathique. Bref, tous les éléments étaient réunis pour que ça se passe bien.

     Du coup, pour nous, on ne va pas le cacher, ce salon a été un peu longuet. Mais les quelques personnes qui se sont arrêtées chez nous se sont montrées très intéressées par les projets et la démarche de l'association, et rien que pour ça, on ne regrette pas d'être venus.

     En résumé, un bilan personnel plutôt mitigé pour les Aventuriales, qui, s'il est sans conteste un salon très bien organisé et avec un énorme potentiel, doit encore un peu trouver son public pour qu'il devienne intéressant pour Génération Écriture d'y faire le déplacement.

 

Tiphs

Design du site : ©tiphs-art.com pour Génération Écriture | Mentions légales
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now